JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
previews


Return To Castle Wolfenstein

Return To Castle Wolfenstein

Éditeur : Aspyr
Développeurs : id Software
Catégorie : Quake-like
Sortie : Fin janvier-début février 2002
Page 1 sur 1

Il y a presque dix ans, id Software sortait un jeu qui défraya la chronique: Wolfenstein 3D. En effet, ce jeu instaura un genre nouveau que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de quake-like. Le scénario était simple: incarnant un brave soldat Allié, vous deviez nettoyer des niveaux entiers de la présence nazie. Que ce soit des soldats allemands, des chiens de garde, des boss de niveaux ou encore Hitler en armure, tout était bon à fragger. Devant cet élan de nostalgie, id Software a décidé de fêter ce nouveau millénaire avec la sortie du second opus à savoir Return To Castle Wolfenstein. Avant première de cette suite très attendue sur Mac...


Deux modes de jeux, deux sociétés!

Soyons clairs, id Software n’a fait que superviser le développement de RTCW. En effet, étant donné qu’elle est très occupée par la sortie du prochain Doom, elle a confié ce développement à deux compagnies: tandis que Gray Matter Studios a été en charge du mode solo, Nerve Software a travaillé sur le mode multijoueur.

Le mode solo vous placera à la tête de Blazkowicz, intrépide agent Allié de l’OSA ou Bureau des Actions Secrètes. A la recherche d’agissements nazis, vous et votre partenaire Agent One êtes capturés par une patrouille allemande et êtes mis au cachot au Château Wolfenstein. Bien que votre coéquipier meurt sous la torture, vous parvenez à vous échapper et votre objectif demeure maintenant de contrecarrer les diaboliques plans de Heinrich Himmler. Effectivement, suite à la découverte d’une tombe d’un nécromancien, les Nazis travaillent à en s’accaparer les pouvoirs qui leur donneront la force d’asservir le monde. Vous évoluerez à travers plusieurs types de mondes comme une base nazie, un village allemand ou encore un laboratoire bio-robotique qui vous feront même aller jusqu’aux contrées glaciales de la Norvège. Cependant, la route sera longue et semée d’embûches. Pas moins de 27 niveaux vous attendront dans lesquels soldats allemands, zombies coriaces, Garde Noire et même troupes de chocs féminines n’auront qu’un rêve, celui de vous étriper.

Le mode multijoueur quant à lui ne tapera pas dans le classique des quake-like. En effet, le match à mort (deathmatch) et la capture du drapeau (capture the flag) seront exclus; place au jeu d’équipe! Deux équipes combattront afin de remplir divers objectifs où d’une manière générale l’une d’entre elle jouera le rôle de l’assaillant tandis que l’autre sera la défense: capture de documents, destruction de barrières pour atteindre un point de la carte, destruction d’un radar, etc... bref de quoi s’occuper parmi les huit cartes disponibles. Pour en revenir au point précédent, id Software a insisté sur le jeu en équipe et s’est beaucoup inspirée du mod de quake III intitulé Team Fortress. Effectivement, les joueurs pourront choisir entre quatre classes de personnages: le soldat qui pourra utiliser toutes les armes; le médecin qui pourra soigner et ressusciter ses coéquipiers; le lieutenant qui pourra distribuer des munitions supplémentaires et demander des frappes aériennes ou des tirs d’artillerie; l’ingénieur qui sera apte à poser et à désamorcer les bombes. Attention, ne prenez pas à la légère les classes car les cartes n’auront pas de munitions et de medikits à ramasser. Par ailleurs, certaines missions vous demanderont de désamorcer ou poser des bombes et seul l’ingénieur aura cette capacité... Des raccourcis claviers permettront d’appeler promptement un collègue tel qu'un médecin ou un lieutenant. On notera que lorsqu’un joueur mourra, il ne pourra réapparaître qu’avec les renforts qui eux apparaîtront toutes les trente secondes. A éviter donc les attitudes suicidaires!


Gameplay

Les armes ne manqueront pas puisque vous aurez le choix entre un pistolet Luger 9mm, un fusil sniper Mauser 7.92mm, un MP-40, une mitraillette Thompson, un SP-5 sniper, un Venom, des grenades, un lance-roquette, sans oublier un lance-flamme.
Côté Intelligence Artificielle, le jeu sera plutôt bon. Ainsi, les ennemis n’hésiteront pas à se cacher pour recharger leurs armes, reculer pour appeler du renfort ou encore même relancer vos grenades! Bref, c’est un quake-like mais pas quake III aussi n’oubliez pas de réfléchir!
L’ambiance sonore sera au rendez vous et préparez vous à frissonner. En effet, voir des objets qui tomberont avec une musique des plus alarmantes ne vous laissera pas immobile sur votre chaise et vous rappellera sans doute le fameux Deus Ex lorsque la musique change de ton. On pourra également citer les cris des zombies dans les cryptes, très frissonnant...
Enfin les graphismes. RTCW tirera pleinement parti du moteur de quake III Team Arena. En plus d’un solide code réseau, le moteur vous émerveillera avec ses espaces extérieurs immenses et ses espaces intérieurs très détaillés. Le tout sera plutôt bien modélisé grâce à la qualité du moteur de quake III et les effets lumineux seront assez réalistes.


Conclusion

Return To Castle Wolfenstein possèdera les capacités requises pour être un hit sur Mac. Actuellement porté par Westlake Interactive, il sera publié par Aspyr Media pour la fin du mois ou début février et sera carbonisé afin d’être compatible aussi bien sous Mac OS 9 que X.
Toutefois avec l’arrivée prochaine dans le même genre de Clive Barker's Undying et de No One Lives Forever, la bataille du meilleur quake-like de cette année risque d’être très excitante...
1


Réagir à cet article
 
Votre nom :

Votre Email :
Afficher mon Email

Votre réaction :


  



 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant














 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2019